samedi 24 mai 2014

Les géants de pierre du kilomètre 80

La route 198 relie l'Anse-Pleureuse à Gaspé. Un parcours de 122 kilomètres jalonné de bornes kilométriques, nos seules références. Oh oui, au kilomètre 40, nous traversons bien la contrastante ville de Murdochville avec ses montagnes de déchets miniers coupées au couteau et ses magnifiques éoliennes géantes. Mais après, rien, si ce n'est les rivières Madeleine et York qui nous divertissent par leur tracé sinueux et leurs affiches de fosses à saumon dont les noms nous intriguent, seule matière à penser sur ce chemin.

Cette route, certains l'appellent le "chemin de la mine", ce qui est indiscutable, d'autres le "chemin du Parc" parce qu' on y aperçoit les magnifiques Chics-Chocs. Mais le nom le plus incongru, c'est "les intestins" Quand on y pense, c'est assez curieux mais assez bien imagé. Oui, c'est vrai, nous sommes bien dans le ventre de la Gaspésie, oui la route est sinueuse et stérile et son aboutissement, dans un sens ou dans l'autre, fait que nous sommes ravis d'en sortir surtout qu'en certains endroits la qualité de la chaussée laisse à désirer et nous donne des crampes.

Pourquoi faire des routes aussi plates et monotones ? C'est sûrement ce que s'est dit un bon matin un travailleur assigné à la réfection du tronçon de la route incluant le kilomètre 80.

À la fin des travaux, en l'espace de quelques jours, cet opérateur de machinerie lourde a changé la face du petit monde de la 198. Véritable virtuose de la pelle mécanique, il a créé un univers de pierre.Quelle fut notre surprise de voir apparaître au détour d'une courbe, ces magnifiques Inukshuk, cette sentinelle, ce bedonnant géant de pierre et ces petits dolmens tout droit sortis du champ de Carnac. On s'est posé des questions, pourquoi ? Était-ce un jeu, une signature, un héritage ?  Nos questions sont demeurées sans réponse. Il faut tout simplement vous remercier, monsieur, de nous avoir laissé ces merveilles. Pour moi, comme pour les voyageur du grand nord, elles sont maintenant devenues mes repères. Parfois je me plais à penser qu'elles ont été posées là pour me donner la direction à suivre, m'encourager à poursuivre mon chemin et surtout veiller sur moi comme de bons géants de pierre.
Kilomètre 80
Elle est vraiment "Belle" . Elle a même accouché de jumeaux....


Il est vraiment "Beau"






Malheureusement pour Beau et Belle, ils ont subit les assauts de graffiteurs.


Le géant bedonnant
La sentinelle

Les dolmens alignés

L'accès au site des petits dolmens

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire